Vous êtes ici : Accueil > Les domaines d’apprentissage (IO 2015) > Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions : l’oral > Les comptines > Comment apprendre une comptine, un chant à ses élèves ?
Publié : 3 octobre 2012

Comment apprendre une comptine, un chant à ses élèves ?

•L’enseignant doit s’être imprégné de la chanson (texte et mélodie) avant de la présenter à ses élèves.

•Il est préférable de passer par la voix de l’enseignant en travaillant sur le principe d’aller retour entre l’enseignant et le groupe (à moi…à vous).

•Si l’on n’est pas à l’aise avec sa voix, utiliser la version chantée du CD sur le même principe.

•Segmenter le texte en respectant le découpage par vers.

•Procéder par accumulation (D’abord 1er vers, puis 2ème , puis 1er + 2ème …).

•S’assurer de l’appropriation de chaque phrase avant de passer à la suivante.
Il est très difficile de revenir sur une mélodie mal apprise, il faut donc être rigoureux dès le départ.

•Si besoin, avoir recours au parlé-rythmé. Scander le texte en rythme sans la mélodie).

•Ne pas négliger le travail sur les enchaînements (de vers à vers, de couplet à refrain) surtout lorsqu’ils présentent une difficulté particulière.

•Pour mieux évaluer la qualité de l’interprétation par les élèves, il est préférable de ne pas chanter en même temps qu’eux.

•Redonner régulièrement la note de départ pour respecter la tonalité (en utilisant la voix, un instrument ou le CD).

•La version instrumentale peut servir de soutien : il est préférable de ne l’utiliser que lorsque la mélodie du chant est bien connue. Bien repérer les démarrages et les passages instrumentaux. S’assurer que les élèves chantent dans la bonne tonalité.

•La version chantée sert d’exemple. Ne pas l’utiliser en soutien (vous aurez l’impression que le chant est en place même si cela n’est pas le cas).

•Les séquences d’apprentissage gagneront à être courtes et régulières.

•Il est souhaitable de présenter le texte écrit sur un support grand format de qualité et de l’utiliser lors des séances de travail.

•On peut faire évoluer l’écrit de la PS à la GS (textes, illustrations). On peut mettre en place un recueil individuel, écrit et/ou sonore (CD) des chants et comptines appris (de la PS à la GS et vers le cycle 2).

•On peut établir une programmation sur l’année, le cycle.

Comment diriger sa classe ?

•Pour démarrer ensemble
- Veiller à donner clairement le départ d’un chant.
- Mise en attente du groupe en levant les bras (mains fermées).
- Démarrage : Respiration et élan avec les mains (les mains s’ouvrent).

•Pour le respect de la pulsation
Une main entretient le tempo pendant que l’autre donne d’autres indications (attaques de phrases, indications d’intensité….).

•Pour une bonne articulation du texte
- Articuler clairement le texte sans le chanter pour habituer les enfants à lire les paroles sur les lèvres.
- Ne pas chanter en même temps que les enfants afin de pouvoir les écouter.

•Pour une bonne justesse
- Donner systématiquement le ton de départ (en chantant les premiers mots de la chanson).
- Redonner la note à chaque nouveau départ.

Attention ! La justesse parfaite n’est pas un objectif que l’on peut toujours atteindre au cycle 1. On peut avoir des exigences plus grandes pour les cycles 2 et 3.

•Pour s’arrêter ensemble
- Veiller à signifier clairement l’arrêt du chant.
- Faire un geste prévenant de l’arrêt prochain.
- « Ramasser » les voix en fermant la main.